Quoi

Ah! Bawet, qu'est-ce donc?

C'est l’acronyme, en anglais dans le texte, de Barricade Alternative Web Engineering Team, mais c’est aussi, en wallon, une "petite fenêtre". Voilà posé en termes linguistiques le grand écart auquel nous nous exerçons: démocratiser localement - en Pierreuse et à Liège -, l’accès aux réseaux informatiques globalisés, mondialisés, anglicisés. Bawet se veut une petite fenêtre ouverte sur le vaste monde du Web, alternative aux grandes Fenêtres hermétiquement fermées qui dominent ce qu’ils appellent "marché", ce que nous appellerons espace de libertés et d’échanges.

Ainsi se définissait en 2001 ce petit groupe de bénévoles, amateurs-trices passionné-es d'informatiques ou utilisateurs-trices profanes gravitant autour de l'asbl Barricade. Bawet résistait alors, dans ce lieu d'émancipation collective et de créations d'alternatives, au viol de nos libertés informatiques. Concrètement, bawet a sensibilisé, formé, aidé à l'installation et a rendu l'informatique accessible à bon nombre de personnes et d'associations.

Une bonne décennie plus tard, le danger ne vient plus tant de ces logiciels commerciaux qu'on installe sans en connaître les conséquences. Car aujourd'hui, l'utilisation d'un ordinateur passe massivement par le web. Techniquement, c'est une belle avancée à bien des égards: moins d'installation complexe, un partage des données facilité et un travail collaboratif devenu possible. Mais pour cela, nous acceptons le fichage, nous envoyons nos données privées aux publicitaires et nous nous rendons dépendants d'entreprises pouvant à tout moment changer leurs conditions d'utilisation.

Faut-il pour autant laisser tomber le web? Pas forcément, il existe une alternative: auto-héberger ses propres services et données. L'idée est belle, mais, il faut l'avouer, relativement inaccessible: il faut un peu d'argent et certaines compétences techniques. D'où l'idée de ce groupe reprenant le concept originel de bawet: lutter contre la privatisation du web et re-conquérir nos droits sur internet, ce formidable outil d'expression libre.

En 2003, des membres de bawet entamaient déjà cette démarche en fondant domainepublic.net, un serveur autogéré offrant aux associations les outils essentiels (sites, mails et listes de diffusion) à la diffusion libre de l'information sur le web. Aujourd'hui, nous nous adressons aux citoyen-nes pour gérer ensemble des services similaires. Collectivisons nos efforts et les coûts nécessaires à la location d'un serveur pour assurer notre indépendance numérique et auto-gérons nos besoins informatiques.

Page last modified on September 24, 2013, at 11:45 AM